Location d'appartement : ordonnez, réalisez vos désirs.

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Bien constituer son dossier, prévoir les conditions de locations et le type de contrat vous permettront un séjour optimisé !

Du montage du dossier de location à l'entrée dans le bien, plusieurs étapes vous attendent : à vous de faire les bons choix pour entrer dans l'appartement dont vous rêvez !


Le dossier de location : sécuriser le bailleur lors de la location d'appartement


Pour sécuriser votre demande de location, deux éléments sont à prendre en compte, bien renseigner son dossier, et rassurer son bailleur avec des références notamment.

Le bailleur type, lors d'une location d'appartement vous demandera une copie de la pièce d'identité, les trois derniers bulletins de salaire, un document d'imposition et un RIB. Ce minimum doit être rassemblé au plus vite, aussi est-il bien d'en posséder des copies prêtes à l'usage, pour produire rapidement le dossier et sécuriser votre position sur l'éventuelle liste d'attente des locataires.

Pensez à bien vous renseigner sur l'appartement que vous visez : cette location appartement est-elle dans vos tarifs ? Comment est le voisinage (préférez une visite en fin de journée, pour repérer d'éventuels problèmes de bruit liés à la présence des autres habitants) ? Et quand vous le visitez, quel est l'état des équipements ? Faites couler l'eau pour vérifier la pression et si l'eau chaude vient rapidement. Comment est la luminosité, et l'orientation ? Y a-t-il un défaut d'humidité ? Le mode de chauffage et l'isolation sont également des points importants à surveiller, car la note peut être très salée surtout pendant l'hiver. Bien se renseigner pour louer un appartement dans de bonnes conditions.

Après une première visite, et pour améliorer vos chances de décrocher la location appartement, vous avez l'occasion de compléter votre dossier. Si la loi interdit de demander certains documents, rien ne vous empêche de les glisser dans votre dossier de demande de location d'appartement. Ainsi, votre CV, un contrat de travail et des recommandations (de votre banque, de votre ancien bailleur), et même une quittance de loyer de votre logement actuel rassureront votre bailleur potentiel et donneront un coup de pouce à votre demande de location appartement.

Le rendu du dossier aujourd'hui peut aller assez loin, surtout dans les grandes villes, où l'accès au logement voit s'établir une concurrence assez vive entre les locataires prospectifs d'une location appartement. Ainsi on peut recommander l'écriture d'une page de garde au dossier, voire la rédaction d'une lettre de motivation. C'est le sens du détail et le fait de donner envie qui départage les dossiers, lorsque la pression pour louer un appartement devient très forte.

Les aides au contrat de location appartement


Suivant votre situation familiale et vos revenus, vous pouvez bénéficier d'aides louer un appartement. Le logement doit être votre résidence principale.

Les Allocations Logement (ALS et ALF) sont versées sous conditions (les modalités sont assez complexes), si vous êtes sous-locataire ou pour louer un appartement. Vous devez résider sur place (logement principal) au moins 8 mois dans l'année. Ces aides vous permettent de voir plus grand lors du choix d'une location d'appartement.

L'Aide Personnalisée au Logement ou APL plus commune, est versée par la CAF. Là encore cela concerne votre location d'appartement en tant que résidence principale (vous avez une chance de toucher l'allocation en étant propriétaire). La location d'appartement doit de plus être conventionné (il doit faire l'objet d'un contrat entre le bailleur et l'Etat et répondre à des conditions de location précises). Cette aide est gérée par la Caf, et les conditions d'attribution sont revues chaque année. Consultez le site Caf.fr pour plus d'infos pour louer un appartement.

Action Logement propose également des aides à la location appartement, suivants plusieurs critères (nouveau contrat de travail, fin de contrat, logement pendant une période de formation, logement post-retraite. Pensez à consulter leur site sur Actionlogement.fr ! Ils gèrent également le LOCA-PASS, une aide au dépôt de garantie, remboursable par la suite.

Les types de contrats de location d'appartement

Vous n'êtes pas seul pour louer un appartement, quel est le cadre règlementaire ? Cela dépend de votre relation avec votre co-locataire ! Si vous êtes simplement colocataire, ou bien en relation (pacs, concubinage, mariage). La loi Alur du 24 mars 2014 fixe la définition légale de la colocation et complète les dispositions existantes.

La loi Alur donne également aux concubins pacsés la cotitularité du bail d'habitation pour louer un appartement. Pour les colocataires, le bail peut être unique pour tous les locataires, ou un document signé indépendamment, un pour chaque locataire depuis la loi Alur.

Le bailleur, d'un naturel méfiant, insère le plus souvent une clause de solidarité pour le paiement du loyer lors de la location appartement. De cette manière, le locataire partant reste redevable du loyer. C'est pourquoi en tant que locataire vous devriez rayer cette clause de votre contrat pour louer un appartement dans de meilleures conditions.

Si vous êtes en couple, le statut est plus avantageux pour les locataires mariés que pour les concubins. Le couple marié est automatiquement cotitulaire du bail de location d'appartement. Ils sont tous deux responsables du paiement du bail, et si l'un des époux fait défaut, l'autre peut récupérer la totalité du bail.

Pour le couple pacsé, en cas de défaut la possibilité de reprendre le bail dépend du bailleur, qui peut refuser. Cela rend hasardeux le fait de louer un appartement à deux, surtout si le colocataire restant n'a pas les ressources pour reprendre la location. Les pacsés n'étant pas forcément solidaires lors de la location appartement, le bailleur inclut souvent une clause de solidarité pour le règlement du loyer.

Utilité d'un logiciel syndic coopératif

Rédigé par Stéphanie - - 1 commentaire

En France, on compte jusqu’à 8,4 millions de logements en copropriété qui sont représentées par 12 200 syndics dont 95% des professionnels. Le syndic est l’organe d’administration de la copropriété. Il utilise un logiciel pour simplifier la gestion des membres.


Les spécificités du logiciel syndic coopératif

En général, le syndic coopératif possède les mêmes pouvoirs et dispose les mêmes obligations qu’un syndic ordinaire. Ce type de syndicat est donc à titre de bénévole. Concernant le logiciel, il est efficace, moderne, facile et puissant tout en apportant une gestion simplifiée pour les copropriétés. Dans ce logiciel, un espace d’échange privé et de communication entre copropriétaires existe permettant d’être informé des évènements et de la vie dans la copropriété à savoir les travaux en cours, les avis et les alertes. En plus de ceux-ci, d’autres services sont aussi à la disposition entre voisins notamment les petites annonces, la recherche de commerçants à proximité et les demandes de devis.

Le logiciel syndic coopératif permet également de préparer l’assemblée générale, aide à la saisie de l'ordre du jour jusqu'à l'édition des convocations et les pièces à joindre, gère l'assemblée générale en temps réel, calcule pour chaque question à l'ordre du jour, les votes et afficher les résultats en fonction des majorités requises.

Les avantages du logiciel syndic coopératif

Le logiciel syndic coopératif possède de nombreux avantages considérables pour les administrateurs de biens et les agences immobilières. Tout d’abord, c’est un système informatique permettant la réduction des coûts pour le cabinet de gestion. En effet, comme la mise de départ est inexistante, il est inutile donc de s’investir dans de nouveaux serveurs, d’étendre votre espace disque ou même d’acquérir de nouveaux postes de travail. Puis, avec ce logiciel, il est devenu très simple d’établir le budget et de réaliser des prévisions budgétaires car on peut connaître exactement le montant des dépenses.

Par la suite, un des avantages du logiciel syndic copropriété aussi c’est d’avoir une réduction des coûts pendant toute la durée d’utilisation du logiciel. En outre, le déploiement en mise à jour permanente est rapide et accessible en tout lieu et à tout moment. Ainsi, les collaborateurs ont la possibilité de travailler depuis n’importe quel site équipé d’une connexion Internet, sans qu’une licence logicielle distincte soit requise. Par ailleurs, avec ce type de logiciel, il n’y aurait pus de risque d’envolée soudaine des coûts.

 

Investir dans l'immobilier : les précautions à prendre

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Bon nombre d’entre les Français optent maintenant pour un investissement immobilier. Et pour cause, le marché immobilier est une valeur sûre. Ce genre de placement ne doit pourtant pas se faire au hasard. Il est quelques précautions à prendre pour s’assurer de la réussite de la démarche.


Toujours faire appel à une agence immobilière

Pour un achat d’immobilier Saint Remy de Provence, il faut toujours faire appel à une agence immobilière. En effet, ce genre de prestataire fait un diagnostic précis des biens qu’ils mettent en vente avant d’en fixer le prix avec le propriétaire. Vous pouvez donc être sûr de la qualité du bien.

En outre, une agence immobilière est plus pratique dans la recherche de votre future acquisition. Elle met à votre disposition un catalogue des biens à vendre dans la région. Elle propose même quelques photos des lieux afin que vous puissiez vous faire une idée sur la structure même de la maison. Vous pouvez consulter ses clichés sur les sites des prestataires, comme sur leurs devantures. Tout dépend du fait que vous soyez à Saint Rémy ou non.

Toujours faire une visite physique des lieux

Avant de signer un acte de vente d’immobilier Saint Remy de Provence, il faut faire le déplacement. Prenez le temps de visiter physiquement les lieux sera une occasion de prouver la véracité des informations qui vous ont été données, mais pas seulement. Une visite physique vous permet de savoir si vous êtes à l’aise dans la maison. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours opter pour un autre bien.

Par ailleurs, une visite permet de créer un contact avec le propriétaire de l’immeuble. Elle peut être bénéfique lorsque viendra le moment de négocier le prix net Vendeur du bien.

Les questions à poser

Acheter un immobilier Saint Remy de Provence ne consiste pas seulement à faire un diagnostic des lieux et à visiter les immeubles pour apprécier la vue et la surface habitable. Il faut aussi veiller à la qualité de l’environnement du bien. Pour ce faire, vous devez poser quelques questions sures :

  • La distance entre le bien et l’établissement scolaire le plus proche si vous avez des enfants
  • Les commerces disponibles
  • La proximité des hôpitaux et autres services médicaux.
  • Le calme du quartier et niveau de sécurité
  • La qualité du voisinage qui peut être un élément fondamental de la réussite de votre séjour.

Vous pouvez profiter de votre visite pour vous tenir informé.
Et l'investissement locatif est-il plus intéressant?  Comment obtenir les informations sur ce type d'investissement?

 

Focus sur le DPE ou Diagnostic de Performance Energétique

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Depuis quelques années, le Diagnostic de Performance Energétique est devenu très essentiel. Pourtant, bon nombre de gens ignorent encore ce que c’est. Pour vous éclaircir sur le sujet, cet article montrera tout ce qu’il faut savoir sur le sujet. C’est quoi, quel est son utilité, et tous ceux qui sont concernés par le diagnostic.


 

 DPE ou Diagnostic de Performance Energétique, kesako ?

Le DPE ou Diagnostic de Performance Energétique  est un diagnostic immobilier qui consiste à avoir un aperçu de la performance énergétique d’une maison. Il permet surtout de réaliser une estimation de la consommation énergétique et le taux d’émission de gaz à effet de serre. Il se présente sous forme de document qui doit comprendre en général les équipements comme le chauffage au gaz, électrique, fiouls, bois ou encore charbons ainsi que leur condition d’utilisation. Il doit mentionner également les caractéristiques thermiques des appareils. Ce qui permet de pouvoir évaluer de la manière la plus correcte le coût des factures énergétique tous les ans. Ceci concerne la production d’eau chaude, la climatisation et le chauffage. Il est aussi possible de trouver le descriptif de données essentielles du bâtiment : surface, isolation, orientation, toiture, ou autre.

Quand est-ce que le diagnostic d’une maison doit se faire ?

Il est important de connaître que le Diagnostic de Performance Energétique devienne obligatoire  pour tout bien immobilier mis en vente (depuis 2006) ou en location (à partir de 2007). Il est issu de la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments n°2002/91 du janvier 2003. Ce dernier a pour objectif d’instaurer un cadre européen aux politiques nationales de réduction des consommations énergétiques d’une construction qui existe déjà ou qui est en cours de réalisation. Tout cela dans le cadre de la mise en ouvre du protocole de Kyoto. Il fait partie des diagnostics techniques qui offrent davantage la transparence pour les différentes transactions immobilières. Celui-ci doit être donc réalisé avant même de diffuser l’annonce.

À qui faire appel pour réaliser un DPE ?

Avant le mois d’octobre 2017, c’était un technicien qualifié qui réalise le diagnostic de performance énergétique. Mais depuis, c’est devenu indispensable de le faire faire par un professionnel indépendant affirmé comme un expert en dpe Armentières. Ce dernier doit passer un examen avant de recevoir sa certification pour pouvoir réaliser le diagnostic. Mais avant, suivre une formation  en construction thermique est obligatoire. Ce qui fait que depuis quelque temps, les diagnostiqueurs sont plus fiables. Ce qui assure aussi la qualité de chaque DPE effectué.

Fil RSS des articles