Comment choisir son constructeur de maison ? Quelques conseils pratiques

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Pour de nombreuses personnes, construire une maison est le projet d'une vie. Afin de mener à bien ce dernier, il est primordial de bien s'entourer. Pour la construction de votre maison, vous avez décidé de faire appel à un constructeur ? Afin d'éviter les mauvaises surprises au cours des travaux ou bien à la fin des travaux, il est recommandé de bien choisir le constructeur à qui confier la construction de votre maison.


Devant le large choix des  offres sur le marché, il est assez difficile de choisir. Les lignes qui suivent vous proposent quelques astuces et conseils qui vous aideront à choisir le bon professionnel pour vous aider.

Quelles sont les responsabilités du constructeur de maison individuelle ?

Pour vous aider à choisir le meilleur constructeur pour votre maison, il est nécessaire de savoir les responsabilités de ce dernier. Il vous sera ensuite facile de décrypter des conseils  sur la construction d'une maison, notamment dans le choix de votre constructeur. Sachez que le constructeur est considéré comme étant le chef d'orchestre du chantier.

 Il est le responsable, de ce fait, du contrat comprenant une notice descriptive et des plans de la maison. Le constructeur prend également en charge les réglementations techniques en vigueur pour la construction de votre maison individuelle. En outre, le professionnel est le responsable de la tarification, mais aussi des délais fixés dans le contrat de construction de maison individuelle.

 

Choisir son constructeur de maison individuelle : prendre en compte le volet administratif

Avant de signer un contrat avec un constructeur, il est toujours recommandé de vérifier certains points. Vous devez, par exemple, vérifier le côté administratif du constructeur. Un professionnel dans le domaine se doit, normalement d'être inscrite au  Registre du commerce et des sociétés. Cela vous assure que l'entreprise a une existence juridique. D'une manière générale, le numéro RCS , le numéro SIREN/SIRET ou le bien le numéro TVA de la société.

Toujours dans le volet administratif, ne manquez pas d'identifier l'emplacement de la société de construction. Veillez à ce que l'adresse indiquée soit bien l'adresse de l'entreprise et non d'une domiciliation. Il est recommandé de choisir un constructeur qui se trouve près du chantier. Vous vous affranchissez ainsi, des contraires horaires, mais aussi des frais de déplacement qui peuvent être élevés. Vous aurez également l'occasion de suivre de près l'avancement des  travaux.

Pour choisir un constructeur de maison individuelle, renseignez-vous sur sa situation financière et juridique. Même si cette vérification est, généralement payante, elle peut s'avérer fortement utile. Pour cela, rendez-vous sur le site Infogreffe  et assurez-vous que l'entreprise n'est pas en dépôt de bilan ou bien en redressement judiciaire. Enfin, demandez aussi un certificat de titulaire du  droit d'usage de la marque NF Habitait. Il s'agit d'un gage de qualité, mais aussi de sécurité.

 

Faire son choix en fonction des assurances proposées par l'entreprise de construction

Pour faire le bon choix, veillez à vous référer aux assurances du constructeur de maison individuelle. Un professionnel, doit par exemple, être souscrit à une assurance « Garantie décennale ».

Cette dernière doit être jointe au contrat et doit couvrir toutes les prestations que vous souhaitez lui confier. Cette garantie couvre, généralement, les réparations des dommages matériels qui surviennent dans les 10 ans après la réception des travaux. Ensuite, une entreprise professionnelle doit également avoir une assurance de garantie de bon fonctionnement des équipements.

Vous serez alors assuré et remboursé en cas de dommage de vos équipements dans les deux ans suivant la réception des travaux. La garantie responsabilité civile du chef d'entreprise est également obligatoire. Cette assurance couvre les dommages matériels ou corporels dès le début du chantier jusqu'à la livraison des travaux.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Réussir l’aménagement intérieur, nos astuces

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Surtout si vous n'êtes pas très familier avec le monde du design d'intérieur, assembler une chambre peut commencer à vous paraître accablant. À cette fin, nous vous avons apporté quelques conseils de conception de chambre pour vous aider à rendre le processus un peu plus facile. Lisez la suite pour obtenir plus d'informations sur tout, des dernières idées de chambre principale à la palette de couleurs à utiliser dans une petite pièce.


Armé de ces connaissances, vous devriez être en mesure de créer un design de chambre unique qui fonctionne pour vous.

Commencez par vos objectifs

Avant de vous lancer dans un projet de design d'intérieur, il est important de prendre en compte vos désirs et vos besoins en matière d'espace et de matelas écologique. Idéalement, la plupart des articles de la pièce répondront aux deux critères. Après tout, non seulement vous voulez que la pièce soit fonctionnelle, mais si vous dépensez de l'argent pour la concevoir, vous voudrez vous assurer que vous êtes satisfait du produit final.

Par exemple, vous avez peut-être joué avec l'idée d'obtenir un lit à baldaquin parce que vous en avez toujours voulu un. Si vous concevez votre chambre principale, allez-y et faites des folies sur l'achat. Dans ce cas, un lit à baldaquin coche les deux cases de votre liste de désirs et de besoins en vous fournissant un lit dans lequel vous pouvez dormir et une pièce de déclaration esthétique.

Choisissez votre palette de couleurs

Une fois que vous êtes officiellement prêt à démarrer votre projet de design d'intérieur de chambre à coucher avec un matelas écologique, la prochaine étape consiste à choisir votre palette de couleurs pour la pièce. En design d'intérieur, les couleurs que vous choisissez d'utiliser dans l'espace informeront tous vos autres choix, donc votre meilleur pari est de les choisir en premier.

Ici, vous bénéficierez probablement de l'utilisation de ce que l'on appelle la règle 60-30-10. Il stipule qu'environ 60% de la pièce doit être d'une seule couleur, généralement une teinte neutre. Cependant, dans les chambres d'enfants, il peut être plus audacieux. Quelle que soit la couleur que vous choisissez, c'est la couleur qui va sur vos murs et constitue la majorité de votre palette de couleurs. Une fois que votre préférence de couleur est claire, l'étape suivante consiste à commencer à vous pencher sur les meubles. Bien que vous puissiez vous en sortir avec des meubles bas de gamme dans des chambres d'enfants ou une chambre d'amis, lorsque vous concevez une chambre principale, votre meilleur pari est d'investir dans des pièces de qualité.

Si vous décorez un petit espace, gardez-le léger et lumineux

Lorsque vous travaillez dans une petite pièce, le choix des bonnes couleurs devient encore plus important. Malheureusement, une couleur trop audacieuse peut submerger un petit espace comme une chambre d'amis. Dans cet esprit, vous devriez essayer de faire de votre mieux pour utiliser des teintes claires lorsque vous travaillez sur ces espaces.

Dans ce cas, les neutres fonctionneront probablement mieux pour les murs et le plafond. Si vous recherchez une couleur d'accentuation, vous voudrez peut-être vous concentrer sur l'utilisation de nuances plus douces comme le vert ou le bleu pâle. En prime, la psychologie des couleurs soutient que ces deux nuances offrent des effets apaisants.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles