Comment savoir si un interrupteur est défectueux ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Les interrupteurs d'éclairage sont faciles à prendre pour acquis. Ils sont utilisés des milliers de fois au fil des ans, jusqu'au jour où ils commencent à tomber en panne et doivent être remplacés. Certains signes d'un mauvais interrupteur d'éclairage sont évidents. Par exemple, s'il y a un claquement, un craquement ou un pop audible lorsque vous actionnez l'interrupteur, il est assez évident que l'interrupteur est défectueux et qu'il est temps de le remplacer par un nouveau.


Pourquoi les interrupteurs d'éclairage se détériorent-ils ?

Comme tout autre type de machine simple, les interrupteurs d'éclairage ont plusieurs pièces mobiles. Avec le temps, ils s'usent. Les connexions peuvent se desserrer et les pièces en plastique peuvent se casser. Un jour, chacun de vos interrupteurs devra être remplacé.

Quatre signes qu'il est temps de remplacer un interrupteur

Lorsque vous avez mis une ampoule neuve dans le luminaire mais que l'interrupteur ne l'allume toujours pas, c'est un signe clair que l'interrupteur est mort.

Un electricien Melun vous donne les autres signes indiquant qu'un interrupteur d'éclairage a dépassé son apogée.

Luminaire capricieux

Nous avons tous eu ce seul interrupteur qui ne fonctionne tout simplement pas correctement. Parfois il s'allume, parfois non. Parfois, il clignote pendant une seconde avant de s'allumer. Et mettre une nouvelle ampoule ne résout pas le scintillement. Si cela se produit, les connexions appropriées ne sont pas établies dans l'interrupteur d'éclairage et il est temps pour un nouvel interrupteur.

L'interrupteur fait des étincelles

À l'occasion, vous pouvez voir une petite étincelle lorsque vous éteignez l'éclairage. C'est ce qu'on appelle un arc de charge, qui se produit lorsque les connexions à l'intérieur de l'interrupteur sont éloignées les unes des autres. Si, cependant, il y a une grosse étincelle qui fait un « claquement » audible, l'interrupteur d'éclairage a mal tourné. Si cela se produit et que vous voyez de la fumée ou des traces de brûlure, il est certainement temps d'acheter un nouvel interrupteur.

Interrupteur bruyant

Lorsqu'ils fonctionnent correctement, les interrupteurs d'éclairage ne font aucun bruit. Ainsi, si vous commencez à entendre des clics, des bourdonnements ou des éclats provenant du commutateur, quelque chose dans le commutateur ne fonctionne pas correctement. Il est temps de remplacer cet interrupteur.

L'interrupteur est chaud au toucher

Lorsque vous éteignez un gradateur, vous remarquerez peut-être qu'il est un peu chaud au toucher après avoir été allumé pendant un certain temps. C'est normal. Cependant, il n'est pas normal qu'un interrupteur à bascule standard se réchauffe. Ces interrupteurs d'éclairage doivent toujours être cool. Si un interrupteur est chaud, il est temps d'en changer.

Comment utiliser un multimètre pour tester un interrupteur d'éclairage

Un multimètre est un appareil de test portatif utilisé pour mesurer la tension électrique. Les électriciens et les entrepreneurs les utilisent pour résoudre les problèmes sur les moteurs, les appareils, les circuits, les alimentations, les systèmes de câblage, etc. Vous pouvez utiliser un multimètre pour vérifier si un interrupteur d'éclairage fonctionne normalement.

Pour tester un interrupteur avec un multimètre :

  • Éteignez le disjoncteur qui alimente l'interrupteur d'éclairage testé.
  • Désinstallez l'interrupteur d'éclairage.
  • Allumez le multimètre et mettez-le sur le réglage Continuité ou Ohms (selon le modèle que vous possédez).
  • Déterminez si vous avez un interrupteur unipolaire ou un interrupteur à trois voies. Les interrupteurs unipolaires ont deux vis de borne latérales et peuvent avoir une vis de mise à la terre près de l'une des extrémités. Un interrupteur à trois voies aura une vis de couleur foncée (la borne « commune ») et deux bornes latérales normales (les « voyageurs »).

Pour tester un interrupteur d'éclairage unipolaire, touchez un fil de multimètre à chacune des bornes latérales. Lorsque vous allumez l'interrupteur, le multimètre doit afficher une lecture de 1.

Pour tester un interrupteur à trois voies, maintenez un fil de multimètre à la vis commune et touchez l'autre fil à l'un des voyageurs. Lorsque vous allumez l'interrupteur, le multimètre doit afficher une lecture de 1. Ensuite, touchez le deuxième fil à l'autre voyageur pour le tester également.

Si votre commutateur échoue à ce test, il doit être remplacé.

Une fois que vous avez un interrupteur d'éclairage fonctionnel, installez-le soigneusement alors que l'alimentation est toujours coupée. N'oubliez pas de remettre le disjoncteur sous tension !

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Diagnostic immobilier à Paris : pourquoi cette démarche est-elle importante ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

 La ville lumière continue d’intéresser les acheteurs malgré la progression du prix de l’immobilier. Le même constat semble s’observer en matière de location. Beaucoup de familles affectionnent encore la Capitale mondiale de la mode. Aussi vendre rapidement ou faire louer un bien, les propriétaires doivent procéder à un diagnostic immobilier à Paris.


Vente d’immobilier à Paris : quel constat à faire ?

Que les propriétaires parisiens se rassurent, le marché de l’immobilier se remet peu à peu à Paris. Voilà pourquoi on ne doit négliger l’intérêt d’un diagnostic immobilier paris. La Capitale de la mode conserve une belle place parmi les 10 villes au monde comptant beaucoup de riches. Et malgré la crise sanitaire, elle continue d’intéresser les acheteurs.

Le prix de l’immobilier semble d’ailleurs prometteur pour la ville lumière. Pour 2021, le prix par m² d’un bien rare à Paris peut monter jusqu’à 25 000 euros. Les offres ici concernent les biens clés en main de haut standing. Ceux-ci proposent tout le nécessaires en matière de confort et de sécurité. Dans certains quartiers, on peut néanmoins espérer trouver des biens  16 000 euros le m². L’occasion pour les jeunes acheteurs de faire de belles affaires.

Vente de bien et diagnostic immobilier à Paris

Un diagnostic immobilier paris est obligatoire pour ceux prévoyant de vendre un bien dans cette ville. L’article L.271-4, Code de la construction et de l’habitation est formel sur ce point. Le propriétaire est dans l’obligation de réaliser certains diagnostics s’il veut céder son bien.

Parmi les contrôles revêtant un caractère obligatoire aux yeux de la loi, on note :

  • Les diagnostics amiante et termite
  • Le diagnostic gaz pour une maison doté d’une installation de gaz naturel depuis plus de 15 ans
  • Le diagnostic assainissement
  • Le diagnostic électrique
  • Le diagnostic Etat de Risques et Pollution
  • Le Constat de Risque et d’exposition au Plomb
  • Le diagnostic de performance énergétique
  • La loi carrez

Quid de la location à Paris

Le diagnostic immobilier reste un passage obligé dans le cadre d’une location à Paris. Comme pour la vente, ces contrôles ont pour objectif de rassurer le locataire sur l’état du bien en location. De même, le respect de ces obligations préserve le propriétaire de litiges inutiles avec le locataire.

Le dossier doit comprendre :

  • Le DPE (diagnostic de performance énergétique)
  • L’état des risques naturels technologiques.
  • Les diagnostics concernant l’installation électrique et le gaz
  • Le constat des risques d’exposition au plomb
  • Des données par rapport aux nuisances sonores aériennes (cette information est devenue obligatoire depuis le 1er juin 2020)

Pourquoi l’importance de cette démarche ?

Un diagnostic immobilier paris a pour but de rassurer le client sur l’état du bien à vendre ou à louer. Celui-ci pourra avoir accès aux informations importantes sur le logement qu’il visite grâce au dossier de diagnostic technique (DDT). Du côté du vendeur/bailleur, ce document le préserve aussi de mauvaises surprises. En présentant ce document, le vendeur/bailleur fait preuve de bonne foi. Il sera ainsi exempté de vices cachés.

L’intérêt pour le client d’avoir en main un DDT réside dans la possibilité de pouvoir consulter des informations utiles. Ainsi, il n’aura plus de doute quant aux points importants comme la qualité de l’installation électrique. De même, il peut consulter la performance énergétique du logement. L’occasion ensuite pour lui d’envisager des travaux de rénovation si l’état actuel du bâtiment ne le satisfait pas.

            Au-delà de son caractère obligatoire, un diagnostic immobilier à Paris permet au vendeur/bailleur de garantir l’état de son bien.  Le client sera ensuite enclin à acheter/louer un logement à Paris lorsqu’il se sent rassuré.

 

 

 

Fissures maison : pourquoi procéder à une expertise sécheresse et vers qui se tourner ?

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Tous les yeux sont actuellement rivés sur l’incendie monstre ravageant le Canada. En France, le déficit d’eau demeure aussi un problème, même si la situation n’est pas encore catastrophique.


Mais prenez garde ! Les conséquences sur l’habitation peuvent être importantes. N’attendez pas qu’il soit trop tard. Prévoyez  une expertise sécheresse.

Épisode de chaleur : la France n’est pas épargnée

Une expertise sécheresse consiste à réaliser un état de lieux sur les conséquences de la sécheresse sur l’habitation. L’Hexagone, à l’instar de nombreux pays, a connu plusieurs années de sécheresse météorologique. La dernière en date est celle s’étant produite en 2019. Ce cauchemar météorologique a touché près de 87 départements, à des degrés différents.

La suite n’est pas encore rassurante, même si 2020 et 2021 apparaissent plus ou moins frais et cléments. La variabilité du climat naturel n’est pas en faveur de la planète. À cela s’ajoute le dérèglement climatique dû à l’activité humaine. Résultat : nous sommes en plein dans une phase de chaleur qui va se poursuivre jusqu’en 2022. Par rapport à l’ère préindustrielle, la planète est sur le point de gagner +3°C selon les scientifiques.

Fortes chaleurs et sécheresse : des phénomènes qui touchent beaucoup de pays

La situation actuelle au Canada démontre à quel point la chaleur et la sécheresse peuvent se montrer impitoyables. Fin juin 2021, le village canadien de Lytton a littéralement été réduit en cendre par une chaleur implacable. De l’autre côté de l’Arctique, la température est récemment montée jusqu’à 48°C. La Sibérie fait face, elle aussi, à une canicule persistante.

Pour la France, la chaleur et le déficit d’eau sont des problèmes réels. La première se manifeste par des températures élevées, entraînant l’évaporation de l’eau dans le sol. Ensuite, c’est l’état de sécheresse qui affecte aussi bien l’homme que les biens. L’absence ou l’irrégularité de pluies, en l’occurrence au printemps, entraîne le déficit en eau. Cela se manifeste par une diminution au niveau des nappes phréatiques.

Le temps de penser à une expertise sécheresse

Les bâtiments industriels et les maisons individuelles peuvent souffrir des conséquences de la sécheresse. Particulièrement pour les habitations, l’impact sera plus fort en raison d’une fondation peu profonde. Celles-ci se trouvent donc en ligne de mire des structures victimes des épisodes de forte sécheresse.

La réalisation d’une expertise sécheresse s’impose alors si votre maison présente des signes inquiétants. Il peut s’agir d’affaissements ou de décollement du carrelage/dallage. Une difficulté à ouvrir/fermer les menuiseries a souvent aussi un rapport avec l’impact de la sécheresse sur la maison. Parfois, il peut s’agir de jointures qui se décollent au niveau des escaliers, de la véranda, de la terrasse, etc. Un épisode de chaleur intense va jusqu’à entrainer des dommages des canalisations.

Qui peut réaliser ce genre d’expertise en France ?

Avant tout, vous devez savoir qu’une expertise sécheresse est loin d’être une prestation anodine. Si elle n’est pas réalisée correctement, il s’ensuit logiquement une dévalorisation du bien par l’assureur. Ainsi, vous percevrez une indemnisation bien en dessous de ce qui est juste. D’où l’intérêt de solliciter les services d’un expert en la matière.

Dans ce cas, il vaut mieux faire appel à un cabinet expert en bâtiment faisant preuve de rigueur et de professionnalisme. Celui-ci, idéalement, doit se composer d’architectes et de géotechniciens. Ces professionnels sont ceux qui peuvent réaliser l’expertise et ainsi vérifier les fissures d’habitation. En plus, ils vous assistent en vous faisant connaître vos droits et leurs validités par rapport aux conventions et lois. En bref, l’intervention de ces experts a pour but de défendre au mieux l’intérêt des clients ayant fait appel à eux.

               En conclusion, on souligne l’importance de confier une expertise sécheresse à un professionnel. C’est de cette manière que vous pouvez prétendre à un remboursement des plus justes de votre assureur.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles