La Bolivie, une destination culturelle et écologique

Rédigé par José - - 1 commentaire
Bolivie continent d'Amérique centrale

Pays de l’Amérique centrale, la Bolivie est une des contrées les plus fréquentées des touristes parmi les destinations phares du continent. Grâce à sa position géographique, elle est favorisée par un écosystème très varié. Allant des déserts arides d’Atacama aux montagnes enneigées de la cordillère des Andes, jusqu’aux jungles tropicales amazoniennes. Ces avantages font de la Bolivie un choix de maître pour un séjour inoubliable et plein de bons souvenirs. Quelle que soit l’activité prévue dans cette contrée, les endroits qui forment le territoire assurent une expérience hors du commun. À l’instar d’une exploration intéressante vers le grand lac Titicaca pour une petite halte dans l’île du soleil, l’Isladel Sol. Un magnifique atoll qui renferme d’innombrables vestiges de la civilisation inca. L’autre facette de la Bolivie se trouve dans ses parcs nationaux, comme celle de Madidi. C’est dans cet enclos qu’est représentée la plupart de la faune et de la flore qui compose l’Amazonie. La Bolivie ne peut se visiter sans passer par cette merveilleuse réserve, car la moitié de la forêt amazonienne est localisée dans ce pays.

Découvrir l’origine des Incas sur l’île du soleil au lac Titicaca

Faisant partie des décors aux alentours du plus haut et plus grand lac salé du monde, l’Isladel Sol est une des îles qui possède des sites archéologiques renfermant les traces du passé de l’Empire inca. À l’époque de la civilisation précolombienne, Isladel Sol était un endroit sacré dédié au dieu Inti. L’île préserve plusieurs bâtisses témoignant les légendes de cette intrigante culture, notamment le temple du soleil. L’île abrite encore quelque puits d’eau, visible à travers les ruines. La pureté de la source a suscité de nombreuses motivations de pèlerins espagnols, croyant que cette eau était la fontaine de jouvence. Parmi ses décombres figure également la Roca Sagrada, ou la roche des origines. Les mythes racontent que c’est depuis ce gigantesque galet que sont partis le premier empereur Inca MancoCapac et sa femme, la déesse Mama Ocllo, pour aller créer la cité de Cuzco au Pérou. Le service d’un guide est fortement conseillé pour avoir de plus amples informations concernant chaque vestige présent sur l’île.

La jungle amazonienne vue depuis le parc national Madidi

La randonnée culturelle doit être accompagnée par une reconnaissance de la faune et de la flore pour qu’un séjour en Bolivie soit absolu. Ce pays a également sa part de jungle amazonienne qui couvre la majeure partie de ses parcs nationaux, dont celle de l’aire protégée Madidi. La variété extraordinaire des espèces qui vivent dans cette superficie est considérable qu’il a été classé comme réserve mondiale de la biodiversité par une revue de renom. Là encore, un accompagnateur est de rigueur pour mieux déceler les repères favoris des bêtes sauvages à travers l’épaisse jungle. Un nombre infini de mammifères habitent dans cette zone, notamment le chat andin, le puma, le jaguar, le cerf andin, le cerf des marais et la loutre géante. Une visite approfondie permet de distinguer les animaux endémiques de la Bolivie comme le capybara et une race de singe récemment découverte, connu sous le nom de Callicebusaureipalati. Une balade en bateau équipé est nécessaire pour localiser les faunes aquatiques amazoniennes, à l’instar des fameux piranhas, les raies, les dauphins d’eau douce, les crocodiles et les anacondas.

1 commentaire

#1  - femme au quotidien a dit :

I am extremely impressed with your writing abilities as neatly as with the format to your blog.
Is that this a paid subject matter or did you modify it yourself?
Either way keep up the nice high quality writing, it's rare to look a nice blog like this one nowadays..

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot mocfem ? :