Petit guide des plus belles adresses et trésors cachés de Marrakech

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Marrakech cache de nombreux trésors que les touristes pourront explorer lors de leur prochain voyage. Ces lieux d’exception, ces boutiques originales et ces restaurants insolites feront le bonheur de ceux qui recherchent avant tout l’authenticité.


Les lieux d’exception à visiter une fois à Marrakech

La ferme de cactus Thiemann ne fait pas partie du circuit touristique habituel. Se trouvant en périphérie de la ville ocre, ce magnifique endroit a pu voir le jour grâce à l’initiative de Hans Thiemann, un ingénieur allemand passionné de botanique. Il abrite plus de 150 espèces de cactus, faisant de lui la plus grande ferme de ce type sur le continent africain. La visite de ce lieu magique se fait uniquement sur rendez-vous.

Le Mellah est la seconde adresse de la liste. Ce quartier juif se trouve au cœur de Marrakech et pourtant, il donne aux voyageurs l’impression d’entrer dans une ville à part entière. On y trouve des maisons authentiques dont les portes sont ornées d’étoiles de David et les balcons tournés vers lesruelles malgré leur étroitesse.  Le cimetière deMiara avec ses tombes de forme arrondie mérite également le détour.

Le dernier endroit secret de Marrakech est le centre culturel Dar Bellarj, se trouvant au cœur de la médina. L’entrée, située non loin de la medersa Ali Ben Youssef, n’est pas facile à repérer. Cette galerie entourée d’une cour ombragée abrite de nombreuses expositions au cours de l’année. Photographie, œuvres d’art des artistes locaux, tatouages berbères, etc. y sont visibles selon la saison.

Où trouver la perle rare dans la ville ocre ?

La galerie d’HassanHajjaj se trouve dans son riad Yima. Cet artiste contemporain s’est inspiré d’Andy Warhol pour créer ses œuvres. Ses mains féériques peuvent transformer un objet insolite en une création d’exception. C’est le cas d’un panneau de signalisation routière qu’il a reconverti en table. Ses œuvres sont visibles dans sa galerie à Marrakech mais également à Londres.

Si on a le temps, pourquoi ne pas s’évader vers Amizmiz. Cette petite ville se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la ville ocre. Il faudra y aller le Mardi car c’est le jour du marché. C’est l’endroit rêvé pour trouver la perle rare puisque tous les artisans berbères des villages voisins s’y rendent pour vendre leurs créations.

Pour décorer sa maison, investir dans des vêtements de créateur ou trouver des produits de beauté de qualité issus du terroir, il faut se rendre dans la zone industrielle de Sidi Ghanem. De nombreux ateliers et boutiques spécialisées y sont implantés dont le fabricant de bougie artisanale Côté Bougie et la créatrice de mode Laurence Leenaert.

Adresses pour bien manger à Marrakech

Lors du séjour dans la ville ocre, sortez des sentiers battus et rendez-vous à l’établissement Le Trou au Mur. C’est le restaurant d’un hôtel de Marrakech, le riad Farnatchi, qui a su perpétrer la tradition en servant à sa table des plats anciens comme le tihane ou le poisson au four aux citrons confits et aux vermicelles. 

L’allée des méchouis se trouve dans la médina de Marrakech. C’est un endroit atypique où plusieurs stands proposent de l’agneau cuit dans un four souterrain. Lorsqu’elle est à point, la viande tombe toute seule des os et dégage une senteur très parfumée. C’est aussi à cet endroit que l’on peut déguster les meilleurestanjias et tête de mouton rôtie de la ville.

L’Amal Center a vu le jour grâce à Nora Belahcen Fitzgerald. Ce n’est pas un restaurant ordinaire puisque ceux qui le souhaitent peuvent y suivre un cours de cuisine et déguster son chef œuvre à la fin. Cet organisme à but non lucratif participe également à la réinsertion sociale des femmes marocaines en difficulté financière en leur proposant des cours gratuits pendant 6 mois.

 

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot atbfqm ? :