Se défouler dans les coins paradisiaques du Canada

Rédigé par José - - 1 commentaire

Situé dans la partie septentrionale de l’Amérique du Nord, le Canada constitue une destination d’excellence. Ce pays est caractérisé par de nombreux sites favorables à des vacances sportives. Pour profiter de leur voyage aventure, les bourlingueurs pourront visiter le parc Stanley. Celui-ci est localisé à Vancouver, en Colombie-Britannique. Il a été ouvert en 1888 et occupe une surface de 404,9 ha. Cette aire protégée attire les touristes et les habitants grâce à ses installations récréatives et ses attributs naturels. Les marcheurs, les cyclistes et les skaters font le tour du parc par un « seawall » de 8,8 km. En outre, cette oasis offre une vue impressionnante sur les différents quartiers de Vancouver. Sur les lieux, les globe-trotters observeront le « Lagon perdu » et ses espèces d’oiseaux. Ils peuvent, également, participer aux diverses activités au sein du parc. Les routards y trouveront un parcours de golf, des jeux aquatiques et des terrains de tennis. À titre d’information, le site est accessible de 9 h à 17 h.

 

Faire un détour au lac Moraine

Pour continuer leur périple, les aventuriers feront, entre autres, une randonnée au lac Moraine. Il s’agit d’un point d’eau glaciaire de Ten Peaks Valley contribuant à la célébrité du parc national de Banff. Ce confluent fluctue à une altitude d’à peu près 1 885 m et tient son nom des moraines déposées au cours de la fonte des glaciers. Dans la seconde quinzaine de juin, le lac atteint son niveau maximal et reflète une couleur bleue turquoise. Cela vient de la réfraction de la lumière sur la poussière de roche en suspension dans l’eau. Là, les voyageurs pourront photographier le paysage magnifique du lac ou, tout simplement, profiter d’un moment de quiétude. Il est à noter que le lac Moraine n’est pas accessible en hiver à cause de la neige.

 

S’évader dans le parc national de Jasper

Pour terminer leur aventure, les globe-trotters séjourneront au parc national de Jasper. Cette réserve naturelle est localisée dans la province d’Alberta et couvre une surface de 10 878 km². Elle comprend des sources chaudes, des glaciers, des lacs et des cascades. Sur les lieux, les touristes peuvent se rendre aux chutes Athabasca. Ces dernières sont situées en amont du cours de la rivière éponyme. Elles font 23 m de haut et 18,3 m de large. Ces « falls » séduisent de par leur puissance due à la grande quantité d’eau qui s’écoule dans la gorge. Outre les chutes Athabasca, les bourlingueurs pourront également faire une excursion en bateau sur le lac Maligne au printemps comme à l’automne. Ce confluent s’étend sur une superficie de 19,71 km² avec une longueur de 22,5 km et une profondeur maximale de 97 m. Pour parfaire leur circuit sur mesure, les amateurs de vie sauvage observeront les animaux du parc. Ils y trouveront des chèvres de montagne, des wapitis et des caribous.

1 commentaire

#1  - Marc Antoine a dit :

C'est lors de mon séjour au Canada que j'ai découvert que dans ce pays on accorde une attention particulière pour l'apprentissage de la musique chez les touts petits enfants.
Les petits canadiens reçoivent dès le plus jeune âge une méthode éveil musical spécialement adapté à leur âge.

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot thgdy ? :