Pourquoi faire appel à un syndic professionnel ?

syndic de copropriété

Pour que la vie en copropriété se déroule bien, il est important de confier la gestion de celui-ci à la bonne personne. Pour cela, il est possible de la déléguer à un syndic bénévole. Par contre, la plupart des copropriétés optent plutôt pour un Syndic professionnel.

Les missions d’un Syndic sont difficiles

Certaines personnes pensent que les tâches d’un Syndic sont faciles à effectuer. C’est loin d’être vrai. Et laisser celles-ci entre les mains d’une personne non-habituée sera imprudent.

En effet, pour faire court, un syndic doit :

  • Prendre en charge l’administration ainsi que la conservation de l’immeuble ;
  • Négocier et signer les contrats d’entretien, et s’occuper des assurances de l’immeuble ;
  • Établir le budget prévisionnel ainsi que gérer les comptes de la copropriété ;
  • Tenir la comptabilité du syndicat de copropriétaires ;
  • Représenter le syndicat devant la justice si besoin ;
  • Procéder au recouvrement des charges auprès des copropriétaires ;
  • Tenir l’archive des documents liés à la copropriété ;
  • Convoquer, et organiser les assemblées générales ;
  • Organiser les votes au sein liés à la copropriété ;
  • Tenir à jour des renseignements sur chacun des copropriétaires.

Et il est encore possible d’ajouter d’autres missions à cette liste. C’est pour cela qu’il faut une personne qui maîtrise toutes les ficelles du métier. Opter pour un syndic professionnel semble donc être une solution prudente. En effet, le syndic doit disposer des connaissances en gestion, en droit, en comptabilité et finance, en administration afin de parfaitement accomplir les tâches qui lui incombent.

Les syndics professionnels pour plus d’assurance

Un autre avantage de faire appel à un Syndic professionnel concerne les garanties financières. En effet, la copropriété peut bénéficier d’une indemnité en cas de faute de gestion de la part du syndic. Cela est possible du fait que ce dernier est couvert par une garantie de responsabilité civile. C’est un atout considérable que ne disposent pas les syndics coopératifs.En revanche, il est important de vérifier que le syndic en question dispose d’une carte professionnelle qui atteste que celui-ci est couvert financièrement.

La gestion d’une copropriété devient de plus en plus complexe

Cette gestion est en perpétuelle évolution, et oblige les Syndics à être à jour sur les législations en vigueur. Nous pouvons notamment parler de la loi ELAN. En effet, afin de faciliter la gestion des copropriétés, cette loi encourage les syndics à opter pour une gestion tournée vers le numérique. Des investissements plus ou moins importants peuvent donc être nécessaires. Et avouons-le, il sera difficile pour un Syndic bénévole d’être toujours à jour sur ce sujet.

Pour un logement dépassant les 4 lots, il est conseillé de faire appel à un syndic professionnel. En effet, il est difficile pour un syndic coopératif de supporter le poids des missions qui lui tombera dessus.Même cas pour une nouvelle copropriété. En effet, n’oublions pas que le syndic bénévole se base en quelque sorte sur une relation de confiance entre les copropriétaires. Et la confiance est difficile à trouver pour des gens qui viennent de se rencontrer.

 

En conclusion, la gestion d’une copropriété est plus difficile qu’il n’y paraît. C’est pour cela qu’il est préférable de faire appel à un syndic de copropriété, ou un gestionnaire de copropriété professionnel. Pour une petite copropriété, il est possible de laisser un syndic bénévole s’occuper de la gestion de celle-ci. Car en général, les copropriétaires s’entendent bien entre eux, et il n’y a pas trop de grands travaux à entreprendre. Mais pour le cas d’une copropriété plus importante, et même pour une petite et moyenne copropriété, il est recommandé de laisser la gestion de celle-ci à un syndic professionnel.

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.