Que faut-il savoir si vous voulez louer un appartement?

louer un appartement

Avant d’accéder à la maison que vous avez tant désirée, il vous faut encore effectuer beaucoup de démarches. Si vous voulez éviter d’éventuels problèmes, pensez à bien remplir les documents, à s’informer sur les termes de location et à vérifier le contenu du bail. De ce fait, vous n’aurez aucune crainte à avoir à propos de votre futur logement.

Essayez de gagner la confiance du propriétaire

Si vous voulez vraiment que votre démarche aboutisse, vous devez assurer certaines choses. En effet, vous devez fournir des documents complets et donner des références fiables au propriétaire. Ce dernier veut avoir une copie de votre carte d’identité, un justificatif de revenu des 3 derniers mois, un justificatif du paiement d’impôt et un RIB. Votre dossier doit être constitué le plus rapidement possible de façon à occuper une bonne place dans la liste d’attente. Prévoyez également des copies de ces papiers en prévision d’autres utilisations.

N’oubliez pas de vous informer à propos du bien que voulez louer. Est-ce qu’il est dans votre budget ? Aurez-vous de bons voisins. Pour le savoir, venez le visiter en fin d’après-midi pour constater l’ambiance qui y règne quand tout le monde est rentré. Si vous prévoyez de vivre dans un immeuble, renseignez-vous sur le syndic de copropriété. Concernant la maison, vérifiez bien la qualité du mobilier et des installations. Contrôlez si l’eau coule bien et si vous pouvez avoir facilement de l’eau chaude. Le fait de savoir si les chambres sont bien éclairées est aussi une information à ne pas négliger. Faites une vérification de tous les recoins de la maison pour repérer les cas d’humidité. Des éléments à ne pas négliger sont le chauffage et le système d’isolation.

Une fois cette visite effectuée, préparez votre dossier et augmentez la probabilité d’avoir l’appartement. Le gestionnaire de copropriété n’a pas le droit d’exiger des compléments de dossier. Par contre, vous avez l’opportunité d’ajouter d’autres pièces comme votre CV, une attestation de travail ou des lettres de recommandation. Vous pouvez même y inclure le reçu de paiement du loyer. Ces petites informations vous seront d’une bonne aide pour obtenir la propriété que vous convoitez. Dans les métropoles où les offres n’arrivent pas à suivre, vous pourriez être emmené à motiver votre demande. C’est une bonne opportunité de convaincre le syndic de copro si vous avez envie d’occuper un appart dans leur immeuble.

Renseignez-vous à propos des aides au logement

 

Des conditions sont à remplir si vous voulez profiter de l’aide au logement. Cela dépend de votre salaire et de votre statut social. Informez-vous précisément sur les différentes allocations dont vous pourriez bénéficier. Il y a les Allocations Logement qui sont pour ceux qui sous-louent ou louent un appartement. Mais, vous devez y vivre pendant 8 mois sur 12 au minimum. L’avantage avec ces aides est que vous pouvez opter pour un logement plus spacieux.

Ensuite, nous avons l’Aide Personnalisée au Logement qui peut être octroyée aussi bien au locataire qu’au propriétaire. La condition reste la même que pour les autres aides. Si vous souhaitez être mieux renseigné, allez sur le site de la CAF.

En en dernier, Action Logement offre aussi son aide pour acquérir un appartement à condition que le demandeur remplisse tous les critères. Consultez son site pour de plus amples informations.

 

Trouvez le genre de bail correspondant à votre cas

 

Soyez informé de votre statut de location. Habitez-vous avec une autre personne, un simple coloc ou un(e) conjoint(e) ?Pour ce faire, vous devez vous renseigner sur la loi Alur du 24 mars 2014 qui définit les règles de la location. Si vous êtes pacsés, le contrat est rédigé à vos deux noms. Les simples colocataires ont chacun un bail. Mais, le proprio veut assurer ses arrières et inclut une clause de solidarité dans le contrat. C’est-à-dire, si un des coloc part, celui qui reste paye le loyer. Alors, pour éviter cette mauvaise surprise, lisez bien les conditions et excluez ce point de votre bail.

Les couples mariés n’ont pas de grands problèmes puisqu’ils se partagent la responsabilité du loyer.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *